Appel gratuit 0 800 803 142

  • fr
  • en

Le monopole de l’ANPE appartient désormais au passé

Depuis le jeudi 26 novembre 2004, les missions du service public de l’emploi peuvent être désormais accomplies par des opérateurs privés.L’art. 1er de la loi de cohésion sociale du ministre des affaires sociales a été adopté en première lecture à l’assemblée nationale. Depuis quelques temps déjà, l’ANPE n’etait plus déjà en situation de monopole pour la diffusion des offres d’emplois.

La nouvelle loi de cohésion sociale permet d’aller encore plus loin puisque des cabinets de recrutements, des agences d’intérim pourront désormais proposer des formations, des reclassements. Cette ouverture au secteur privé pour des missions de service public existait déjà depuis quelques temps mais de manière officieuse.

Va t-on assister à une déréglementation excessive du marché de l’emploi ? Normalement non. La fourniture de services de placement sera normalement exclusive de toute autre activité lucrative à l’exception du conseil en recrutement ou en insertion professionnelle ou même de la fourniture de travailleurs temporaires.

Corollaire à cette décision, les députés ont aussi adopté le principe des « maisons de l’emploi » qui coordonneront en régions les missions de service public de l’emploi.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir des témoignages sur nos métiers, les tendances en matière de temps partagé  et d’autres exclusivités

close-link