Appel gratuit 0 800 803 142

Business case : Le chef du personnel est parti en retraite

ENTREPRISE 170 salariés- Spécialisé dans l’impression de papier d’emballages alimentaires (fromages, chocolat, …). Le chef du personnel est parti en retraite en juin 2015. La direction souhaite mettre en place une véritable fonction ressources humaines, relai de la politique RH du groupe et recrute une jeune RRH pour installer le poste

Contexte

L’image d’un vrai RRH est floue et les attentes de tous sont fortes. La direction souhaite en autre une GPEC axée polyvalence et mobilité interne de la population des ouvriers qui représentent 70% des salariés. Devant l’ampleur des chantiers RH, la nouvelle RRH dont le poste vient d’être crée, décide de s’appuyer sur quelqu’un de confirmé pour avoir un coach opérationnel et faire avancer quelques chantiers importants en termes de dialogue social alors qu’elle renégocie l’accord sur le temps de travail.

Demande et problématique spécifique

La RRH en parallèle de ses négociations souhaite combler les lacunes en termes de GPEC et de formation, clarifier la classification. L’héritage est lourd car les managers de proximité ne sont que des opérationnels experts, la classification est opaque avec 25 niveaux de salaires différents, l’évaluation et la formation ne sont pas dans les pratiques.

Réponse du Groupe Finaxim

Mise en place d’une GPEC

  • Analyse avec la RRH et validation d’outils RH à présenter à l’entreprise
  • Réunion d’échanges avec les chefs d’équipe pour recueillir leur ressentis et leurs attentes
  • Mise en route des entretiens professionnels : grille, guides, support d’information CE, formations, …
  • Mise à jour de la trame d’entretiens d’évaluation
  • Mise à plat de la classification, identification des salariés en décalage, projet de transfert de classification, ….
  • Proposition d’un prototype de descriptif de post et d’un référentiel production
  • Supports de présentation de la réforme de la formation à l’intention de la direction
La nouvelle RRH a montré qu’elle s’occupait vite et bien de ses dossiers et a envoyé des signaux forts à tout le personnel d’encadrement en termes d’écoute et d’outillage simple et opérationnel de chacun dans son quotidien

Résultats/valeur ajoutée pour l’entreprise

La nouvelle RRH a montré qu’elle s’occupait vite et bien de ses dossiers et a envoyé des signaux forts à tout le personnel d’encadrement en termes d’écoute et d’outillage simple et opérationnel de chacun dans son quotidien

Consultez nos références d’intervention

Business case : Clarifier le projet d’entreprise

Structure de création récente de 30 personnes ayant pour vocation le conseil et l’accueil du public sur des sujets environnementaux. Structure financée par les collectivités locales et quelques acteurs industriels.

Business case : Remplacement DRH en congé maladie

Congrégation religieuse employant une cinquantaine de collaborateurs laïcs

Business case : Biocoop – refonte du système de gestion des temps

Biocoop, secteur de la grande distribution, société multi-sites, 1 000 collaborateurs.

Business case : Optimisation des télécommunications – Entreprise logistique

Dans le cadre de la politique globale d’amélioration de la productivité, la Direction des Services Généraux souhaite faciliter l’usage des communications entre le siège, les sites, les utilisateurs nomades et l’extérieur. Elle cherche aussi à réduire ses coûts téléphoniques.

Business case : Optimisation financière – PME du secteur de l’édition

Groupe de PME du secteur de l’édition et de la maintenance informatique spécialisé dans les outils de gestion métier (immobilier, agriculture, logistique, maintenance automobile).

Business case : ELSAN Group – Méthodologie RH

Nom de l’entreprise et introduction : ELSAN group, 15 000 salariés, 2ème groupe de l’hospitalisation privée française. Issu de la fusion de 2 entités très différentes, le groupe existe depuis janvier 2016.

Il s’agit de 80 établissements généralistes implantés sur toute la France et de taille différente.

Business case : Groupe Eurial – réalisation d’un cahier des charges logiciel

Groupe Eurial, secteur agro-alimentaire et industriel, 18 sites en France, 2 200 salariés. 3 sociétés en cours de rachat, doublant les effectifs

Business case : Hybrigenics – outils d’aide au pilotage

Hybrigenics est un groupe biopharmaceutique coté à Paris sur le marché Alternext d’Euronext.  Il focalise ses programmes internes de R&D sur des cibles et des thérapeutiques innovantes contre les maladies prolifératives et, d’autre part, fournit des services scientifiques protéomiques et génomiques de haut de gamme.

Sa filiale, Hybrigenics Services, est le leader mondial de la technologie double-hybride en levure.

Business case : Ecole de commerce – GPEC et entretiens professionnels

Ecole de commerce-160 salariés-300 intervenants-3000 étudiants

La DRH souhaite mettre en place les entretiens professionnels et réfléchir sur sa GPEC en utilisant leur SIRH inexploité à ce jour

Business case : Silec Cable – accompagner l’évolution du SIRH

Silec Cable, entité française du groupe américain General Cable, 5ème câblier mondial. Un site industriel de 1 200 personnes.

Business case : Mise en place d’une GPEC

ENTREPRISE 350 Salariés

Groupe spécialisé dans le paysagisme d’intérieur et d’extérieur, la location de plantes pour les évènements

Business case : Professionnaliser la fonction RH – start-up

Secteur du tourisme – Start-up de 200 collaborateurs.

Business case : Entreprises spécialisées dans la génétique bovine et caprine

2 entreprises de 30 et 60 Salariés, réparties sur 7 sites géographiques.

Entreprises de sélection spécialisées dans la génétique bovine et caprine et l’insémination animale, statut de coopératives agricoles pour l’activité réalisée avec ses adhérents et de société commerciale avec ses non adhérents

Business Case : Accompagnement de la croissance externe – Maison d’édition

Maison d’édition

Business case : Organiser les processus SI – Chaîne de résidences de tourisme et d’hôtels

Chaîne de résidences de tourisme et d’hôtels de centre ville 2 étoiles,  filiale de 2 groupes de tourisme et d’immobilier.

Business case : Renfort social contexte crise

Laboratoire pharmaceutique de taille moyenne, filiale commerciale en France d’une entreprise étrangère, sans fonction RH formalisée.