Appel gratuit : 01 88 32 08 29

  • fr
  • en

Le Design Thinking : pour quoi faire ?

c'est quoi le design thinking

Vous souhaitez que votre entreprise innove plus ? Qu’elle comprenne les besoins exprimés ou non de vos utilisateurs, afin de leur proposer des nouveaux produits ou services ? Avez-vous essayé le concept du design thinking ? L’utilisation des outils du design peut permettre de gérer des projets innovants et de résoudre des problèmes antérieurs ou futurs. Comment utiliser cette méthode d’innovation dans votre entreprise ? Pourquoi utiliser cette organisation de travail pour créer ? C’est ce qu’on voit ensemble dans l’article.

Qu’est-ce qu’est le design thinking ?

On parle d’une méthodologie pour développer la créativité et l’innovation par l’humain. C’est une méthode de pensée, un outils de travail utilisé en entreprise. 

C’est parce qu’on cherche à comprendre l’humain avant tout qu’il est primordial de remettre en question les hypothèses et les problèmes, afin d’identifier des stratégies et des solutions nouvelles. Autrement dit, c’est une façon d’utiliser la façon dont pensent les utilisateurs du produit ou service que vous voulez créer.

C’est pourquoi le Design Thinking est une méthodologie innovante qui permet de transformer les idées et les projets en actions réelles et en prototypes tangibles. Cette manière de réfléchir et d’innover s’appuie principalement sur des retours d’utilisateurs. C’est une façon de développer de l’empathie envers ces derniers ou la cible de votre produit ou service, pour concevoir des innovations.

« La particularité de Design Thinking est que les processus de travail des concepteurs peuvent aider à extraire, enseigner, apprendre et appliquer systématiquement ces techniques centrées sur l’homme pour résoudre les problèmes de manière créative et innovante, dans nos conceptions, dans nos entreprises, dans nos pays, dans nos vies. »

Les origines du design thinking ?

Comme on pouvait s’y attendre, cette méthodologie de pensée vient tout droit des États-Unis. Le design thinking a connu des étapes clés : 

  • En 1950, le publicitaire américain Alex Osborn crée une méthodologie d’organisation de pensée analogue appelée le brainstorming;
  • En 1960, l’Université de Stanford organise un programme avec pour objectif de faire réfléchir ses membres à différents enjeux ensemble ;
  • En 1970, Robert H. McKim sort l’ouvrage « Experiences in visual thinking » où il développe les préceptes du Design Thinking;
  • En 1987, un autre ouvrage sur la méthode par Peter Rowe, « Desin Thinking »;
  • En 1992, le concept est enfin utilisé pour innover au sein de l’agence Design Ideo ;
  • En 2000, de nombreuses publications apparaissent ainsi que des cours et des colloques sur le sujet ;
  • En 2012, trois écoles de design thinking existent dans le monde.

À ce jour, il est enseigné dans les meilleures universités du monde, dont le MIT et Harvard. Des marques planétaires se servent de ses principes pour créer et innover, comme Apple, Google ou Samsung.

Comment utiliser le design thinking ?

Selon l’Institute of design de Stanford, il y a 5 phases dans le design thinking, sans ordre définit à suivre :

  • Faire preuve d’empathie envers les utilisateurs. Pour cela, vous pouvez consulter des experts pour cerner les expériences et motivations. C’est une collecte des informations de la précédente phase ;
  • Observer et définir les besoins, les idées et les problèmes des utilisateurs ;
  • Remettre en question les hypothèses qui en découlent en apportant de l’innovation dans les idées ;
  • Prototypage pour la mise en forme des solutions créées ;
  • Tester les solutions.

Cet ordre n’est pas séquentiel. Le design thinking a pour but de répondre à un besoin, explicite ou non.

Dans quel but utiliser cette méthodologie de travail ?

Outre l’innovation, le design thinking a pour objectif de faire travailler de concert les équipes entre elles. De cette manière, et dans toutes les étapes d’élaboration de la méthode, les ingénieurs, marketeurs et designers, doivent travailler en phase. 

Ce n’est qu’en alliant toutes ces compétences qu’il sera possible de concevoir l’innovation, répondant à une problématique identifiée.

On peut donc considérer que la méthodologie du design thinking permet de :

  • créer la collaboration des équipes ;
  • favoriser le management de projet ;
  • permettre une co-création  ;
  • développer l’intelligence collective et une cohésion interservice forte au sein d’une entreprise ;
  • créer une culture de travail basée sur la créativité et l’innovation ;
  • considérer l’utilisateur comme le centre de cette innovation ;
  • concevoir des produits ou services désirables par le consommateur.

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Pour quelles raisons aligner sa stratégie commerciale et marketing ?

Comment créer un site web que vos clients vont adorer ?

 

Publié le sur Blog

Progression depuis 5 ans

+ 20 %

Une souplesse
d’intervention qui convient
particulièrement
aux jeunes sociétés
à fort potentiel
de croissance

Les articles
les plus populaires
sur Finaxim