Appel gratuit : 01 88 32 08 29

  • Français
  • Anglais

Les missions du Directeur des Ressources Humaines externalisé

Missions

Les missions du Directeur des ressources humaines ont considérablement évolué ces dernières années. Autrefois chargé essentiellement de l’administration du personnel, de la gestion de la paie et de la formation, son rôle est devenu plus stratégique au sein de l’entreprise. On lui demande aujourd’hui d’aligner les compétences des collaborateurs sur la stratégie globale de l’entreprise. C’est à lui de mesurer et optimiser la performance du « capital » humain. Face à ces transformations, toutes les entreprises, notamment les TPE/PME/PMI, n’ont pas forcément les moyens humains et financiers de répondre à l’ensemble de ces missions. C’est pourquoi l’externalisation de la gestion des ressources humaines est devenue une solution flexible et courante au sein des entreprises.

Pourquoi faire appel à un spécialiste des ressources humaines externalisé (en temps partagé ou management de transition) ?

Dans certaines entreprises, c’est le dirigeant lui-même ou le DAF qui se charge de certains aspects de la fonction RH. Or, la réglementation du travail évolue constamment et nécessite une expertise pointue de l’employeur. Le recours à un DRH externalisé permet à l’entreprise de s’adjoindre les services d’un expert dont le profil va correspondre à ses besoins et uniquement pendant la durée qui lui sera nécessaire. Pour son dirigeant, c’est une charge mentale en moins et du temps gagné ! Le DRH externalisé peut tout aussi bien intervenir dans la durée que ponctuellement, comme par exemple accompagner une entreprise de plus de 10 salariés à la mise en place obligatoire du Comité Social et Économique (CSE).

Quelles sont les missions auxquelles répond un DRH externalisé ?

  1. DES FONCTIONS OPERATIONNELLES ET UN RÔLE STRATEGIQUE

En intégrant les valeurs de la structure ainsi que son histoire, il élaborera et déploiera avec le dirigeant une politique ressources humaines et la fera évoluer si nécessaire. Ses missions sont vastes : mise en place de plans de formation, de plans de développement de compétences, mobilité interne, gestion des dossiers personnels, système de rémunération, supervision de la paie, de la couverture sociale et plan de recrutement… Le DRH externalisé pourra aussi apporter de nouveaux process sans déstabiliser les équipes dans leurs missions.

En plus de ces missions opérationnelles qui rythment son quotidien, le DRH occupe un poste en lien avec la stratégie globale menée par l’entreprise. Il sera amené, grâce à une gestion prévisionnelle des emplois, à anticiper d’éventuelles restructurations et adaptera les compétences de chaque collaborateur à sa mission et à sa carrière.

  1. LE DRH À L’HEURE DU DIGITAL

En lien avec l’équipe informatique, le DRH apporte son expertise fonctionnelle pour mieux digitaliser certains processus RH tels que les demandes d’absences, la gestion du temps de travail, les entretiens, les suivis de formation. La transformation digitale le conduit à savoir maîtriser les espaces numériques offerts aux salariés pour mieux appréhender leurs problématiques. Ainsi, un DRH externalisé peut être amené à mettre en place un système d’information ressources humaines (SIRH) pour faciliter la gestion RH en y associant davantage les collaborateurs.

En plus d’automatiser certaines tâches administratives autrefois chronophages, le DRH doit apprendre à utiliser de nouveaux outils pour faire du reporting et de l’analyse de données. Il doit être capable d’analyser les données RH dans un objectif stratégique pour : identifier les risques et les opportunités de l’organisation et faire des hypothèses prédictives sur des événements futurs.

  1. VALORISER LA MARQUE EMPLOYEUR

Les nouvelles générations attachent de plus en plus d’importance à l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Elles attendent des bénéfices différenciants sur l’évolution de carrière, le bien-être et l’ambiance au travail, l’engagement RSE de l’entreprise, ou encore la politique de rémunération. Autant de sujets/dossiers qui sont menés par le DRH pour construire une marque employeur attractive. Objectif : faire de l’entreprise un employeur attrayant qui retient les meilleurs talents et en attire d’autres. Différents leviers existent, comme la mise en place du télétravail ou encore la flexibilité dans le travail au niveau des horaires. C’est aussi à lui de promouvoir sur les différents canaux de communication les éléments de cette stratégie d’attractivité.

Le DRH externalisé est attentif aux relations avec les instances représentatives du personnel et à la qualité du climat social. Du fait de ses multiples expériences, il contribue à développer des relations de confiance et renforce la cohésion entre les différents services.

L’externalisation de la fonction RH (en temps partagé ou management de transition) offre davantage de souplesse au dirigeant, car elle répond autant aux besoins réguliers qu’aux besoins ponctuels. Elle s’adapte à la structure, et permet au chef d’entreprise de maîtriser son budget. C’est aussi l’assurance pour ce dernier de pouvoir s’appuyer sur les compétences d’un expert, dans le cas de problématiques précises (renforcement des équipes, conflit avec un salarié, mise en place d’un CSE) et/ou de tâches chronophages. Un partenaire solide pour alléger la somme de travail et la charge mentale du dirigeant.

Vous êtes dirigeant ? Vous vous reconnaissez dans les besoins évoqués ci-dessus ? Appelez-nous au : 01. 88 32 08 29 ou Contactez-nous.

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

 Faire un audit social de son entreprise

Vidéo : cas client d’un DRH à temps partagé

Les leviers pour développer votre marque employeur

 

Nous pouvons vous accompagner dans une démarche efficace et opérationnelle.

Contactez-nous maintenant !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.