Appel gratuit : 01 88 32 08 29

  • Français
  • Anglais

Sourcing International : les Dernières Tendances économiques

Sourcing international : les tendances économiques au troisième trimestre 2020

tendances-sourcing-international

Le COVID-19 a eu un impact sur les comportements du marché économique mondial considérable. Ainsi, les tendances de sourcing international au niveau des acheteurs B2B sont fortement influencées et liées au domaine médical pour tout le matériel adéquat : masque de protection, gel hydroalcoolique, papier hygiénique, médicaments, etc. Pourtant, on constate des évolutions sur d’autres secteurs économiques, comme les céréales et grains, le textile ou encore le tabac ou l’alcool. Où en est-on du sourcing international au troisième trimestre 2020 ?

Tendance 3e trimestre 2020 du sourcing international

Identifier les meilleures sources d’approvisionnement est devenu un facteur essentiel de compétitivité pour les industriels et les grands acteurs de la distribution. Ainsi, on constate une forte croissance de la demande pour des matériels de lutte contre l’épidémie de Covid-19 cette année 2020 et ce dés le premier trimestre.

En effet, par rapport au 2e trimestre 2019, les équipements et articles jetables pour la médico-chirurgie, et le matériel médical au sens large ont connu de fortes demandes dans toute l’Europe. Par la même, les produits permettant de gérer les conséquences de l’épidémie ont également fait l’objet de forts volumes de recherches et figurent dans le top 10 des produits les plus recherchés dans le monde :

  • La demande de masques de protection a été multipliée par 200 ;
  • Le PET (Polyethylene Terephthalate), matière utilisée dans la fabrication de films plastiques a vu sa demande multipliée par 12 ;
  • Les produits de nettoyage et d’entretien industriels, les équipements de sécurité et de protection au travail ont vu la demande multipliée par 6.

Par conséquent, de nombreux fournisseurs dans ces secteurs d’activité ont vu leurs commandes exploser au risque de saturer leurs capacités de production. Ces activités de recherche B2B émanaient principalement d’Europe, de la Belgique et des Pays-Bas gagnant ainsi 3 points de classement dans les pays qui recherchent le plus dans le sourcing international.

Parmi les recherches de fournisseurs, certains pays européens ont aussi gagné des points comme l’Allemagne, le Portugal et les Pays-Bas, qui gagnent 1 point de classement alors même que la France en perd un. Malgré cette petite perte d’intérêt dans le sourcing international, la France reste malgré tout dans le top 3 des fournisseurs internationaux.

On constate néanmoins une reprise d’activité économique sur certains marchés telle que la demande en céréales et grains qui fait +32 % au troisième trimestre 2020, le textile + 38 % et les services logistiques +39 %.

Sourcing textile 2020, les bouleversements

strategie-sourcing-international-2020

L’effet coronavirus modifie considérablement les marchés économiques dans le monde. Le marché du textile est lourdement touché par cette pandémie mondiale avec des livraisons suspendues, des frontières bloquées, des productions ralenties, voire stoppées, et des magasins fermés.

De ce fait, le géant chinois affiche une baisse historique dans ce secteur habituellement réajusté à la baisse deux fois par an, mais restant largement à son avantage. Or, le secteur du textile n’enregistre que 0,7 % de croissance du côté de ce fournisseur imposant, à l’avantage d’autres pays comme la Turquie et le Maghreb avec le Maroc et la Tunisie jusqu’au deuxième trimestre 2020 dans ce sourcing international. L’ensemble des fournisseurs européens ont quant à eux enregistré une croissance de 3,7 %. 

Au jour du relevé des tendances du sourcing international pour le troisième trimestre 2020 dans le textile, les espoirs du Maghreb s’effondrent. En effet, « si l’urgence d’un redéploiement hors de Chine des stratégies de sourcing international a été la priorité des supply chains managers au début de la crise, la situation actuelle a changé. Tous les pays et tous les maillons de la chaîne sont touchés : tisseurs, fabricants, assembleurs, distributeurs…

D’autant que vient s’ajouter l’impact sur les coûts de transport international, et particulièrement des taux de fret aérien qui battent des records atteignant jusqu’à 7 € du kilo à destination des États-Unis. C’est peut-être l’occasion de partenariats entre marques de multiples pays, pour fabriquer et distribuer de manière mutualisée des produits somme toute pas si différents les uns des autres ? »

On observe donc en cette année 2020 de profondes mutations des stratégies de sourcing internationales. « Les anciennes politiques sourcing, qui consistaient à passer régulièrement d’une zone de sourcing low cost à une autre, semblent être remises en cause. La cartographie du sourcing n’est plus basée sur une approche géographique et sur la recherche continuelle de prix les plus bas, mais sur une demande croissante à développer plus d’agilité dans l’approvisionnement et de transparence dans la fabrication des produits du textile-habillement. Ces changements structurants forcent les entreprises à revoir complètement leurs politiques sourcing, pour aller vers un sourcing plus customer-centric. La donne actuelle nécessite également, pour les acteurs de la filière, de se familiariser avec les nouvelles technologies et les solutions innovantes, allant dans le sens d’une digitalisation croissante du sourcing. »

De ce fait, des pays émergents apparaissent sur le marché comme le Bangladesh, la Turquie, le Vietnam ou encore le Pakistan. Au sens plus large, une nouvelle cartographie mondiale des approvisionnements textile se dessine.

 

Publié le sur Achats et Supply-chain - Blog

Nous pouvons vous accompagner dans une démarche efficace et opérationnelle.

Contactez-nous maintenant !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.