Appel gratuit : 01 88 32 08 29

  • fr
  • en

Mutation des sociétés de conseil (Les Echos, 26 novembre 2004)

Dans cet article des Echos, Derek Perrotte revient sur les années difficiles que viennent de connaître les cabinets de conseil en management en 2002 et 2003 (baisse successive de 5% puis de 10% du Chiffre d’affaires selon une étude du Syntec).

Cette baisse concerne principalement les grandes sociétés de conseil généralistes au contraire des petits et moyens cabinets.

Comment expliquer ce revirement ? Derek Perrotte explique ce changement d’attitude des entreprises qui n’ont pas vu « venir les retours sur investissements promis » et qui font preuve de plus exigence dans le choix du partenaire idéal.

Ainsi les structure de plus petite taille, par un service personnalisé peuvent revendiquer des solutions techniques adaptées aux besoins réels de leurs clients. De grands cabinets de conseil ont été contraints selon D. Perrotte de réaliser des économies substantielles au détriment de l’ambiance interne de travail (gel des salaires, baisse d’effectif).

Dans le même temps beaucoup d’entreprises de conseil cherchent à élargir leur positionnement afin de devenir « multisecteur ou multiniches » avec le risque d’être moins lisible pour les entreprises.

Publié le 4 janvier 2005 sur Consulting

Progression depuis 5 ans

+ 20 %

Une souplesse
d’intervention qui convient
particulièrement
aux jeunes sociétés
à fort potentiel
de croissance

Les articles
les plus populaires
sur Finaxim

Suivez notre actualité
Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir des témoignages sur nos métiers, les tendances en matière de travail flexible et d’autres exclusivités
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. 
close-link