Appel gratuit : 01 88 32 08 29

  • fr
  • en

Business case : l’intervention d’un DRH à temps partagé au sein d’une collectivité locale

Contexte

C’est une communauté de communes (CC) de taille modeste, forte d’un peu plus d’un millier d’habitants. Née de la fusion de deux collectivités, regroupant une trentaine de communes, elle peut compter sur un solide effectif de 100 personnes (dont une moitié de fonctionnaires) et 11 élus. Les nombreux changements venus du sommet de l’État – réformes successives, baisse des dotations, restrictions budgétaires – contraignent le service RH à envisager une restructuration interne. Pour cela, il faut une directrice des ressources humaines compétente et immédiatement opérationnelle. C’est pourquoi la CC prend la décision de faire intervenir une DRH à temps partagé, Laurence Cortinovis, du groupe Finaxim.

Demande et problématique spécifique

Le service RH de la CC n’a pas les codes pour mettre en place et accompagner l’indispensable restructuration qui permettrait à la collectivité de (re)trouver ses marques. Certes, le service jouit d’un solide esprit d’équipe et d’une large autonomie décisionnelle. Le personnel est dévoué à la Direction. Et les collaborateurs savent jongler entre leurs obligations professionnelles et familiales. Pour autant, les points bloquants sont nombreux :

  • Le surcroît de travail génère des tensions ;
  • La gestion du temps est source de stress (à cause d’échéances brèves et de priorités mal maîtrisées) ;
  • Les compétences ne sont pas gérées de façon optimale (postes qui ne correspondent pas à la formation première des personnels, absence de formations individualisées pour combler les lacunes, compétences peu ou mal valorisées, etc.).

Le projet de réorganisation concerne trois services : les ressources humaines (du fait de l’absence de DRH). Le pôle Petite Enfance (tâches mal réparties, disparités de pratiques entre deux sites, encadrants qui ont besoin d’être formés, fiches de postes à préciser). Et le pôle Technique (absence d’agent responsable et régime d’astreintes coûteux pour la collectivité).

Pour répondre à cette vaste problématique, Laurence Cortinovis intervient en tant que DRH à temps partagé à raison d’un jour par semaine.

Réponse du Groupe Finaxim

La mission de Laurence s’étale sur une année. Son intervention comme encadrante de l’équipe RH apporte un soutien humain et technique (RH, social, juridique). Elle aide à mieux répartir les compétences, met en place une formation pour rappeler les fondamentaux aux chefs de service, et se charge d’accompagner le président de la CC et son DGS dans le cadre du suivi global des services et du recrutement. Elle lance des formations en management à destination des collaborateurs de la Petite Enfance et participe à la nomination d’un responsable du service Technique. En organisant un point individuel régulier avec les membres de l’équipe RH, elle libère le DGS qui peut se focaliser sur ses missions stratégiques.

La fin de la mission coïncide avec celle de la phase de réorganisation, et avec l’embauche d’un RRH en interne, à temps plein.

Laurence a mis son expertise au service de la CC durant une année. Le résultat de son travail s’est matérialisé de plusieurs façons :

  • La réorganisation des services et des compétences pour un coût maîtrisé ;
  • La formalisation des processus de recrutement (3 postes clés de chefs de service ont été créés dans le but de redynamiser les services) ;
  • La création de fiches de postes pour clarifier les missions de chacun ;
  • La formation des personnels en management et en gestion du temps ;
  • La formation de l’équipe RH ;
  • La satisfaction des personnels de la CC qui ont apprécié l’expertise de Laurence, sa maîtrise des codes de deux écosystèmes distincts (public et privé), son efficacité, et son respect des conditions de travail (valorisation du bien-être).

L’intervention d’une DRH à temps partagé s’est donc traduite, pour cette collectivité locale, par une restructuration réussie, une meilleure organisation, et la valorisation des compétences de ses collaborateurs.

Résultats/valeur ajoutée pour l’entreprise

Laurence a mis son expertise au service de la CC durant une année. Le résultat de son travail s’est matérialisé de plusieurs façons :

  • La réorganisation des services et des compétences pour un coût maîtrisé ;
  • La formalisation des processus de recrutement (3 postes clés de chefs de service ont été créés dans le but de redynamiser les services) ;
  • La création de fiches de postes pour clarifier les missions de chacun ;
  • La formation des personnels en management et en gestion du temps ;
  • La formation de l’équipe RH ;
  • La satisfaction des personnels de la CC qui ont apprécié l’expertise de Laurence, sa maîtrise des codes de deux écosystèmes distincts (public et privé), son efficacité, et son respect des conditions de travail (valorisation du bien-être).

L’intervention d’une DRH à temps partagé s’est donc traduite, pour cette collectivité locale, par une restructuration réussie, une meilleure organisation, et la valorisation des compétences de ses collaborateurs.


Consultez nos références d’intervention

Business case : ELSAN Group – Méthodologie RH

Nom de l’entreprise et introduction : ELSAN group, 15 000 salariés, 2ème groupe de l’hospitalisation privée française. Issu de la fusion de 2 entités très différentes, le groupe existe depuis janvier 2016.

Il s’agit de 80 établissements généralistes implantés sur toute la France et de taille différente.

Business case : Optimisation des télécommunications – Entreprise logistique

Dans le cadre de la politique globale d’amélioration de la productivité, la Direction des Services Généraux souhaite faciliter l’usage des communications entre le siège, les sites, les utilisateurs nomades et l’extérieur. Elle cherche aussi à réduire ses coûts téléphoniques.

Business case : Le chef du personnel est parti en retraite

ENTREPRISE 170 salariés- Spécialisé dans l’impression de papier d’emballages alimentaires (fromages, chocolat, …). Le chef du personnel est parti en retraite en juin 2015. La direction souhaite mettre en place une véritable fonction ressources humaines, relai de la politique RH du groupe et recrute une jeune RRH pour installer le poste

Business case : Silec Cable – accompagner l’évolution du SIRH

Silec Cable, entité française du groupe américain General Cable, 5ème câblier mondial. Un site industriel de 1 200 personnes.

Business case : Organiser les processus SI – Chaîne de résidences de tourisme et d’hôtels

Chaîne de résidences de tourisme et d’hôtels de centre ville 2 étoiles,  filiale de 2 groupes de tourisme et d’immobilier.

Business case : Ecole de commerce – GPEC et entretiens professionnels

Ecole de commerce-160 salariés-300 intervenants-3000 étudiants

La DRH souhaite mettre en place les entretiens professionnels et réfléchir sur sa GPEC en utilisant leur SIRH inexploité à ce jour

Business case : temps partagé et longévité, le cas de Globalis Media Systems

Business case : Groupe Eurial – réalisation d’un cahier des charges logiciel

Groupe Eurial, secteur agro-alimentaire et industriel, 18 sites en France, 2 200 salariés. 3 sociétés en cours de rachat, doublant les effectifs

Business case : Hybrigenics – outils d’aide au pilotage

Hybrigenics est un groupe biopharmaceutique coté à Paris sur le marché Alternext d’Euronext.  Il focalise ses programmes internes de R&D sur des cibles et des thérapeutiques innovantes contre les maladies prolifératives et, d’autre part, fournit des services scientifiques protéomiques et génomiques de haut de gamme.

Sa filiale, Hybrigenics Services, est le leader mondial de la technologie double-hybride en levure.

Business case : Optimisation financière – PME du secteur de l’édition

Groupe de PME du secteur de l’édition et de la maintenance informatique spécialisé dans les outils de gestion métier (immobilier, agriculture, logistique, maintenance automobile).

Business case : Professionnaliser la fonction RH – start-up

Secteur du tourisme – Start-up de 200 collaborateurs.

Business Case : Accompagnement de la croissance externe – Maison d’édition

Maison d’édition

Business case : Renfort social contexte crise

Laboratoire pharmaceutique de taille moyenne, filiale commerciale en France d’une entreprise étrangère, sans fonction RH formalisée.

Business case : Biocoop – refonte du système de gestion des temps

Biocoop, secteur de la grande distribution, société multi-sites, 1 000 collaborateurs.

Business case : Mise en place d’une GPEC

ENTREPRISE 350 Salariés

Groupe spécialisé dans le paysagisme d’intérieur et d’extérieur, la location de plantes pour les évènements

Business case : Entreprises spécialisées dans la génétique bovine et caprine

2 entreprises de 30 et 60 Salariés, réparties sur 7 sites géographiques.

Entreprises de sélection spécialisées dans la génétique bovine et caprine et l’insémination animale, statut de coopératives agricoles pour l’activité réalisée avec ses adhérents et de société commerciale avec ses non adhérents

Business case : Remplacement DRH en congé maladie

Congrégation religieuse employant une cinquantaine de collaborateurs laïcs

Business case : Clarifier le projet d’entreprise

Structure de création récente de 30 personnes ayant pour vocation le conseil et l’accueil du public sur des sujets environnementaux. Structure financée par les collectivités locales et quelques acteurs industriels.