Appel gratuit : 01 88 32 08 29

  • fr

Des cadres fébriles dans leur mobilité externe

Pour Sophie Pochic, sociologue au CNRS, « la proportion de cadres moyens qui ne managent pas est en expansion.

Pour ces cols blancs, la sortie de l’entreprise est vécue comme une épreuve, en l’absence de réseau et de réputation ».

Pour mesurer les impacts de manque de mobilité, le Groupement de recherche-CNRS vient d’organiser, les 30 et 31 janvier un colloque : « les cadres : heurts et malheurs d’une catégorie ».

Les conclusions de ces deux journées seront publiées au printemps 2009.

Publié le 3 février 2009 sur Temps partagé et transition

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, et vous proposer des produits et services adaptés à vos centres d’intérêt.
Accepter

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir des témoignages sur nos métiers, les tendances en matière de temps partagé  et d’autres exclusivités
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
close-link