Appel gratuit : 01 88 32 08 29

  • fr
  • en

Les besoins de main d’oeuvre en 2005

L’unédic mène pour la quatrième année consécutive, une enquête sur les besoins en main-d’œuvre, avec la participation de l’ensemble des institutions de l’Assurance chômage et du Crédoc. Cette enquête a la particularité de de fournir des résultats par bassin d’emploi (370 en métropole et outre-mer).Les projets de recrutement pour l’année 2005 sont particulièrement nombreux et touchent divers secteurs.

En effet, Les besoins sont ressentis dans les fonctions transversales, de vente, administratives et dans certains métiers des services aux particuliers (serveurs, cuisiniers, animateurs socioculturels…).

Les fonctions d’encadrement sont également concernés et bénéficient d’une recrudescence généralisée des intentions d’embauche par rapport à 2004. Parmi ces fonctions, les ingénieurs-informaticiens et les cadres commerciaux rassemblent un nombre important d’intentions de projets de recrutement.

Certaines catégories d’ouvriers de l’industrie enregistrent également une augmentation significative des projets. Les difficultés de recrutement concernent de façon structurelle la plupart des métiers du BTP (maçons qualifiés, plombiers…) et du domaine sanitaire et social (infirmiers, aides-soignants…).

Par ailleurs, les métiers de bouche (cuisiniers, bouchers…) et certaines professions de la route (conducteurs routiers…) font également partie des emplois jugés difficiles à trouver par les employeurs.

Publié le 25 avril 2005 sur Temps partagé et transition

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, et vous proposer des produits et services adaptés à vos centres d’intérêt.
Accepter

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir des témoignages sur nos métiers, les tendances en matière de temps partagé  et d’autres exclusivités
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
close-link