Appel gratuit : 01 88 32 08 29

  • fr
  • en

Un projet d’accord sur la GPEC

Depuis le 14 novembre, un accord interprofessionnel sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est soumis à la signature des syndicats.

La GPEC « n’est pas une étape préalable aux procédures de licenciements collectifs (…) qui obéissent à des règles spécifiques, et doit, de ce fait, être dissociée de leur gestion ».

L’accord prévoit l’instauration d’un bilan d’étape professionnel destiné à la réalisation d’un diagnostic individuel, essentiel à la mise en oeuvre de la GPEC pour ensuite établir un diagnostic global au sein de l’entreprise.

Ce bilan « doit permettre aux salariés d’être acteurs de leur déroulement de carrière, favoriser leur engagement dans le développement de leurs compétences (…) et les aider dans la construction de leur parcours professionnel ». L’accord incite les PME à engager une démarche GPEC.

Publié le 2 décembre 2008 sur Temps partagé et transition

Progression depuis 5 ans

+ 20 %

Une souplesse
d’intervention qui convient
particulièrement
aux jeunes sociétés
à fort potentiel
de croissance

Les articles
les plus populaires
sur Finaxim

Suivez notre actualité
Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir des témoignages sur nos métiers, les tendances en matière de travail flexible et d’autres exclusivités
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. 
close-link