Appel gratuit : 01 88 32 08 29

  • fr
  • en

« Une entreprise sur deux va externaliser des processus RH »

D’après une étude menée par le cabinet MARKESS (étude menée d’avril à juin 2008 auprès de 240 entreprises), plus de la moitié des entreprises envisage de faire appel à un prestataire externe pour des processus RH d’ici à 2010. Une croissance de 10% par an sur ce marché est même attendue.

Part des entreprises externalisant des processus RH
en 2006 : 39 %, en 2007 : 40 %, en 2008 : 45 %, en 2009 : 49 %, en 2010 : 52 %.

Les secteurs visés par l’externalisation et les domaines externalisés
Les secteurs les plus enclins à externaliser couvrent les domaines de la banque/finance/assurance, de l’Information Technology et télécoms, de la distribution et du commerce.
Bien que la paie soit le processus le plus externalisé (en effet 70% des entreprises interrogées envisagent de confier la paie à un prestataire externe d’ici à 2010), face à un contexte réglementaire et législatif en constante évolution (notamment depuis la loi TEPA sur l’allègement des charges sociales pour les heures supplémentaires), les domaines de l’administration du personnel, de la GTA ( gestion des temps et de l’activité), du recrutement et de la gestion des frais font de plus en plus l’objet d’un recours à un prestataire externe.

Satisfaction et avantages pour les entreprises
Cette étude révèle que plus de 60% des entreprises sont satisfaites de leur contrat d’externalisation, et que 75% d’entre elles envisagent de recourir à d’autres formes de prestations d’externalisation.
Les avantages sont multiples ; l’externalisation permet d’une part à l’entreprise de se recentrer sur des missions à plus forte valeur ajoutée pour elle en confiant des missions RH à des prestataires externes, elle permet d’autre part de réduire les coûts ou de réaliser des économies d’échelle.

Principaux éléments incitant à recourir à des prestations RH :

  • Focalisation des ressources sur des tâches à plus forte Valeur Ajoutée : : 53 %
  • Maîtrise/Contrôle des coûts : 47 %
  • Amélioration de certains processus RH :45 %
  • Recherche d’économie d’échelle : 40 %

Publié le 24 juin 2008 sur Temps partagé et transition

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, et vous proposer des produits et services adaptés à vos centres d’intérêt.
Accepter

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir des témoignages sur nos métiers, les tendances en matière de temps partagé  et d’autres exclusivités
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
close-link