L’Europe s’efforce d’employer ses seniors

La France n’est pas le seul pays européen à souhaiter une croissance du taux d’emplois des plus de 55 ans. Les modalités divergent suivant les spécificités des pays……En voici quelques exemples :

-* En Allemagne,

Dans un contexte de vieillissement de la population, les différentes réformes du marché du travail et de la protection sociale contribuent à la fin de la surprotection sociale (abolition des systèmes incitant à la mise en retraite anticipée, réduction de la période d’indemnisation des chômeurs âgés…) mais les résultats ne sont pas significatifs pour l’instant. Tout comme l’idée de salaire combiné pour les chômeurs âgés de plus de 55 ans, qui ne retrouvent pas un salaire équivalent et qui bénéficient d’une compensation de l’agence de l’emploi.

-* En Suède,

Les salariés peuvent travailler jusqu’à 67 ans, hors actuellement ils travaillent en moyenne jusqu’à 63 ans ce qui est insuffisant. Le gouvernement souhaite faire évoluer les attitudes et prône notamment la mise en place d’un nouveau système de financement des études pour adultes de plus de 55ans.

-* Au Royaume Uni,

Les statistiques de l’emploi (quasi plein emploi) font rêver nombre de pays à commencer par la France. Depuis peu, les entreprises ne peuvent plus forcer leurs employés à prendre leur retraite avant 65 ans et même mieux, elles doivent étudier le cas des salariés souhaitant travailler au delà de 65 ans. L’emploi des seniors se pose différemment : seuls les syndicats grognent contre la volonté de faire travailler jusqu’à épuisement.

Partage cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Retour haut de page

Inscrivez-vous
à notre newsletter

  • Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé géré exclusivement par mes soins dans le but de pouvoir vous recontacter ou vous envoyer des publications. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à rester en contact. Conformément à la loi «RGPD », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en me contactant directement : Olivier de Fougeroux- contact@finaxim.fr En soumettant ce formulaire j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre d’une prise de contact ou de conseil. Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter ma politique de confidentialité