Recrutements : vive les candidatures spontanées…

Un rapport du centre d’étude de l’emploi (CEE) publié en octobre 2007 fait apparaître l’importance des candidatures spontanées dans les recrutements en France et témoigne d’un marché du travail structurellement peu organisé.

37% des individus recrutés depuis moins d’un an l’ont été par candidature spontanée. Parmi les PME, les établissements de plus de 250 salariés sont plus visés que ceux de 50. Il s’agit, avec le réseau relationnel, du moyen d’embauche le plus répandu en France. Sont essentiellement concernés les jeunes, les français ou les actifs.

Les seniors, les étrangers et les chômeurs ont en revanche moins de chance d’être recrutés par ce moyen. 94% des DRH interrogées ont reçu au moins une candidature spontanée en 2005 et près de 10% en reçoivent plusieurs centaines.

L’impact des nouvelles technologies est encore limité et les traitements automatisés restent l’exception même si une candidature sur cinq est communiquée par internet.

référence : CEE, Connaissance de l’emploi n°47, octobre 2007

Partage cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Retour haut de page

Inscrivez-vous
à notre newsletter

  • Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé géré exclusivement par mes soins dans le but de pouvoir vous recontacter ou vous envoyer des publications. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à rester en contact. Conformément à la loi «RGPD », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en me contactant directement : Olivier de Fougeroux- contact@finaxim.fr En soumettant ce formulaire j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre d’une prise de contact ou de conseil. Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter ma politique de confidentialité