Un DSI pour les PME/PMI c’est possible !

Un DSI à temps partagé pour les PME/PMI c'est possible !

Dans l’article de blog précédent → « Pourquoi est-il aujourd’hui dangereux de se passer d’un DSI ? », nous avons expliqué en quoi l’accélération de la transformation numérique dans les organisations avait bouleversé le métier de DSI, et en quoi ce dernier était devenu stratégique, désormais placé au cœur des choix technologiques de l’entreprise qui ont un impact sur son business.

Nous avons également évoqué l’intérêt pour les PME de recourir à un DSI à temps partagé, une solution adaptée à différents cas de figure.

Nous apportons aujourd’hui des éléments de réflexion pragmatiques qui lèvent le voile sur certaines idées reçues : les PME/PMI ont effectivement les moyens financiers de collaborer avec un DSI expérimenté … dans le cadre du temps partagé !  Enfin, le DSI, en tant que 1er maillon de la transformation numérique a aussi pour mission d’acculturer les collaborateurs de l’entreprise à de nouveaux outils.

Là encore, l’externalisation d’un DSI à temps partagé est une réponse efficace au besoin, à vous de juger !

1.DSI à temps partagé vs. CDI : quels avantages ?

 

Face à la pénurie de talents sur le marché qui rend complexe le recrutement de cadres à haut niveau, la solution de faire appel à un expert externalisé se banalise au sein des entreprises.

Contrairement à certaines idées reçues, les PME/ETI ont les moyens de faire appel à un DSI externalisé, pourquoi ? Le recours à un expert externalisé à temps partagé est moins coûteux et risqué qu’un recrutement en CDI à temps plein.

Faites le calcul, mais on estime qu’un cadre à temps partagé est 25% plus cher qu’un cadre en CDI ¹, mais :

  • Vous ne payez que les jours travaillés, donc productifs
  • Pas de risques prud’hommaux
  • Pas de gestion RH interne
  • Un budget maîtrisé
  • Les 2 parties peuvent arrêter leur collaboration à tout moment

De plus, certaines entreprises n’ont pas des besoins qui nécessitent une direction informatique à temps plein.

Pour cette raison, un directeur informatique en temps partagé, présent à une fréquence régulière (d’une journée à plusieurs jours par semaine) est une solution flexible et idéale pour une PME.

Enfin, un argument de taille. Pourriez-vous vous payer dans le cadre d’un CDI classique les compétences d’un cadre expérimenté et opérationnel au sein de votre PME ? La réponse est souvent négative.

Les cadres externalisés à temps partagé sont des experts chevronnés, immédiatement opérationnels et dotés d’une grande flexibilité. Pensez-y, mais le cadre externalisé a fait volontairement le choix de l’indépendance et du temps partagé, parce qu’il aime être confronté à des situations nouvelles, intellectuellement stimulantes.

Par conséquent, il dispose d’une grande qualité d’adaptation. C’est pourquoi des entreprises remplacent provisoirement leurs DSI/DAF/DRH arrêtés soudainement par un expert externalisé. Elles ont la certitude que le poste sera pris en main rapidement et efficacement.

 

2. La transformation numérique s’accompagne d’une conduite au changement

 

Le Directeur des Systèmes d’Information est devenu l’homme-orchestre de la transformation numérique au sein de l’entreprise. Son influence s’étend à l’ensemble des services de l’entreprise. Signe des temps : la Direction de l’entreprise lui demande de faire des choix stratégiques, de nature technologique, ce qui a des répercussions directes sur le positionnement de l’entreprise face à ses concurrents et in fine son activité.

On attend de lui d’être Business oriented », en plus des missions classiquement dévolues à sa fonction. Confrontées à cette mue de la fonction, les PME/ETI ont recours à l’expertise externalisée, une solution souple et flexible pour mener à bien les différents chantiers de la transformation numérique.

Le choix de s’appuyer sur un DSI expérimenté à temps partagé est loin d’être anecdotique. En effet, la transformation numérique entraîne des changements fondamentaux, les collaborateurs de l’entreprise doivent prendre en main de nouveaux outils et s’adapter à une nouvelle façon de travailler. Autrement dit, la transformation numérique va de pair avec la conduite du changement.

Un point de vie unanimement partagé par les experts du métier qui soulignent que la transformation numérique ne peut réussir sans tenir compte de la culture d’entreprise.  Or :

Le DSI à temps partagé est un professionnel aguerri aux compétences managériales qui a précédemment fait ses preuves dans de grands groupes. Il possède donc, en plus de son expertise technique, un savoir-faire managérial pour acculturer les collaborateurs d’une PME au changement.

Un mélange de soft skills et de hard skills indispensables pour atteindre des objectifs … Car, comme le fait remarquer Melissa Swift, responsable de la transformation numérique aux États-Unis chez Mercer , les organisations qui ont déployé « le parcours numérique de manière très uniforme, avec les mêmes messages et techniques déployés partout : Remise à niveau pour tout le monde ! Nouvelles équipes ! Bienvenue dans le nouveau monde ! » ² ont échoué.

Vous êtes dirigeant de PME ? Vous souhaitez en savoir sur l’externalisation des compétences à temps partagé ? N’hésitez pas, contactez- nous (par téléphone au 01.89.19.58.10), nous répondrons à vos questions.

Pour voir la première partie du sujet : https://finaxim.fr/actus/dangereux-de-se-passer-dun-dsi/

Pour suivre l’actualité réseaux du Groupe Finaxim c’est par ici :

(1) Calcul réalisé en tenant compte des Congés/RTT, charges patronales complètes, charges indirectes, et risques

(2) Source : https://www.therollingnotes.com/ – Selon les DSI, qu’est-ce que la transformation numérique ? – 28 juillet 20222

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Téléchargez le livre blanc

Le temps partagé, ou l'art
de faire franchir un cap
à votre entreprise

Le livre blanc gratuit à ne pas manquer
pour tout comprendre !

Retour en haut