Appel gratuit 01 88 32 08 29

  • fr

Le management multiculturel bute sur la notion de performance

Les pays ont des visions très différentes des notions de gestion des compétences et de performance. L’existence d’entreprises ouvertes et multiculturelles ne doit pas faire oublier que dans les pays, le capital humain est appréhendé de manière différenciée.Les conclusions de l’enquête réalisée par Futur Foundation démontrent que la sous performance en management est estimée différemment suivant les pays : la performance correspond elle aux attentes vis à vis des salariés, aux mesures à prendre face à une situation de sous-performance ou encore à la part de temps investi dans le développement des équipes?

Les avis divergent. La perception des compétences, sa gestion font l’objet de différences d’appréciation concernant notamment la gestion des équipes.

Les profils des managers divergent aussi suivant les pays:

-* En Suède et en Australie l’accent est mis sur le développement de la compétence et de la fonction qui libère les managers ainsi d’une gestion au jour le jour.
-* En Inde on est davantage orienté vers l’excellence c’est-à-dire que l’on gère les équipes pour les plus performants.
-* Aux Etats unis on parle de personnalités stars tirant l’entreprise vers le haut mais pas forcement l’équipe.
-* Aux Pays bas on privilégie les actions des salariés au jour le jour.

Publié le 23 mars 2005 sur News

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, et vous proposer des produits et services adaptés à vos centres d’intérêt.
Accepter

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir des témoignages sur nos métiers, les tendances en matière de temps partagé  et d’autres exclusivités
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
close-link