Accidents du travail : autorisations de sorties restreintes

Les salariés en arrêt de travail à la suite d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle sont désormais soumis aux mêmes obligations que ceux en arrêt maladie « simple » pour le bénéfice d’indemnités journalières.

Les salariés en arrêt de travail à la suite d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle sont désormais soumis aux mêmes obligations que ceux en arrêt maladie « simple » pour le bénéfice d’indemnités journalières.

Les heures de sortie sont notamment harmonisées. Une circulaire de l’assurance maladie du 20 février 2008 précise les modalités.

Le médecin-traitant est tenu d’indiquer sur l’arrêt de travail si les sorties sont autorisées ou non. Si elles le sont, le salarié est tenu de rester présent à son domicile de 9 heures à 11 heures et de 14 heures à 16 heures, sauf en cas de soins ou d’examens médicaux. Toutefois, le médecin peut, par dérogation à cette disposition, autoriser les sorties libres.

Dans ce cas, il doit préciser sur l’arrêt de travail les éléments d’ordre médical qui justifient la dérogation.

D'autres articles
qui pourraient vous intéresser

Partage cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Inscrivez-vous

à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Retour haut de page