Manager par la confiance

Le Management par la confiance : booster la performance de vos collaborateurs

Parmi tous les outils de management, il n’est pas forcément celui auquel on pense en premier. Et pourtant, ce qu’on appelle le Management par la confiance, c’est-à-dire la faculté pour un dirigeant ou un manager de considérer ses collaborateurs comme compétents et pleinement investis dans leur travail, est un puissant levier de motivation et de performance. Pour autant, il est facile d’afficher une confiance de façade, mais difficile de réellement renouveler sa façon de manager. Que permet le management par la confiance ? Quels résultats peut-on en attendre ?

1.Les avantages du Management par la confiance

Vous vous êtes sans doute demandé comment rebondir dans la situation de crise sanitaire et économique que nous venons de traverser ? Votre marché et ses règles du jeu ont peut-être changé ? Comment prospecter avec le numérique ? Comment former vos équipes commerciales pour détecter les opportunités d’affaires à distance ? Des questions qui vous ont poussé à compter, plus que jamais, sur la résilience et les capacités de rebond de vos collaborateurs.
 

Le management par la confiance permet justement de motiver vos collaborateurs et de pouvoir vous appuyer sur eux pour affronter et traverser les périodes d’incertitude. Si c’est vous qui fixez le cap et la stratégie, faites confiance à vos collaborateurs pour s’auto-diriger et trouver les ressources pour atteindre les objectifs que vous avez fixés. En accordant une confiance naturelle dans leurs capacités, vous favorisez le développement personnel et professionnel, le bien-être et la productivité.   

Le climat de confiance que vous allez instaurer permet aussi de réduire considérablement les relations conflictuelles au travail. Un manager bienveillant verra naturellement ses collaborateurs oser lui confier leurs soucis : de quoi lui permettre d’anticiper les problèmes avant qu’il ne soit trop tard.

2.Quelles pratiques mettre en place ?

Faites en sorte de permettre à vos équipes de disposer des meilleurs outils pour faciliter leur quotidien. En plein confinement, ce sont souvent les entreprises qui ont mis leurs collaborateurs dans les meilleures dispositions techniques pour travailler et être autonomes qui ont pu compter sur l’investissement sans faille de ces derniers. En donnant les moyens, vous accordez votre confiance et responsabiliser les équipes : un cercle vertueux pour continuer à performer dans une période difficile. Vous pouvez aller plus loin et former vos collaborateurs au soft skills, des formations basées sur le développement personnel habituellement réservées aux managers.

C’est à vous dirigeant de montrer l’exemple : appuyez-vous sur vos managers. Rapprochez-vous d’eux pour savoir ce dont ils ont besoin, ainsi que leurs équipes. Écoutez leurs suggestions et co-construisez avec eux des actions à lancer en priorité. Ne trahissez pas cette confiance, et joignez les actes à la parole…Au niveau des équipes, vous pouvez avoir recours au Team building : des activités partagées qui ont pour but de renforcer la cohésion entre collaborateurs ou services de l’entreprise en installant un climat de confiance.

3.Quelle posture pour le dirigeant ?

Manager par la confiance ne remet pas en cause votre rôle décisionnaire. En tant que dirigeant, c’est vous qui restez le capitaine du navire. Vous fixez un cap clair, les objectifs et le but à atteindre, et vérifiez la bonne exécution des actions stratégiques engagées. En période de crise, votre rôle est encore plus prépondérant : vous indiquez la voie à suivre, écartez le doute, même si le cadre d’action est fluctuant, voir imprévisible.

D’autres attitudes peuvent vous permettre d’installer un climat de confiance gagnant dans l’intérêt de l’entreprise. Mettez-vous par exemple d’accord avec vos responsables commerciaux pour appeler certains clients en direct en leur demandant ce qu’ils attendent de vos services ? Profitez-en pour leur demander le type de relation commerciale souhaitée : revenir au 100% présentiel, traiter à distance avec de nouveaux outils facilitateurs, ou privilégier une approche phygitale ?

Rappelez-vous : le management de confiance « casse » les pratiques managériales habituelles. N’hésitez pas à positionner des rendez-vous individuels avec les équipes commerciales, sous réserve de l’accord des managers : une excellente manière de rester accessible et de soutenir les équipes terrain. Enfin, avec vos proches collaborateurs, organisez régulièrement des points courts et concis sur l’activité. Délivrez un message clair et cohérent : l’improvisation n’a pas lieu d’être.

L’incertitude économique et sanitaire de ces derniers mois a bouleversé l’organisation classique du travail. Les entreprises les mieux organisées ont répondu aux nouvelles attentes de leurs salariés pour travailler autrement, souvent avec des outils nouveaux. Les plus intelligentes ont en plus accordé leur confiance aux collaborateurs pour travailler à distance, c’est-à-dire en évitant d’exercer sur eux un contrôle permanent. Ces dernières ont pratiqué, sans le savoir, un management par la confiance. Ce climat bienveillant autonomise, responsabilise le salarié et le motive pour s’investir pleinement dans son travail : une relation win/win entre lui et l’entreprise.

 

Partage cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Retour haut de page

Inscrivez-vous
à notre newsletter