Le tabac est tabou, on en viendra tous à bout…

Depuis le 1er février 2007, il est interdit de fumer dans les lieux collectifs affectés au travail ainsi que les bureaux individuels.Depuis le 1er février 2007, il est interdit de fumer dans les lieux collectifs affectés au travail ainsi que les bureaux individuels.

Cette nouvelle mesure adoptée par décret le 15 novembre 2006 n’est pas vraiment une surprise puisque les gouvernements successifs ont toujours eu à coeur de promouvoir la lutte anti-tabac.

Néanmoins, le sujet est sensible car il s’attaque aux libertés individuelles des salariés, et l’on ne constate une forte évolution en la matière que depuis quelques années; l’adoption de la loi Evin, ayant été le moteur de cette initiative.

Afin de respecter une certaine liberté des salariés, les employeurs ont la possibilité d’aménager des lieux dédiés aux fumeurs, sous réserve de respecter des conditions d’aménagement très strictes.

Un arrêté du 3 janvier 2007 modifié par l’arrêté du 25 janvier 2007 est venu préciser les obligations qui s’imposaient à l’employeur en matière d’affichage de l’interdiction de fumer: l’employeur doit apposer un panneau avertissant de l’interdiction de fumer à l’entrée du bâtiment ainsi qu’à l’intérieur; et doit signaler les emplacements réservés aux fumeurs.

Dans un même élan, ce décret a institué un report pour certaines entreprises comme les débits de boissons, bar et restaurant qui se verront appliqués ces mesures à partir du 1er février 2008.

Partage cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Retour haut de page

Inscrivez-vous
à notre newsletter

  • Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé géré exclusivement par mes soins dans le but de pouvoir vous recontacter ou vous envoyer des publications. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à rester en contact. Conformément à la loi «RGPD », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en me contactant directement : Olivier de Fougeroux- contact@finaxim.fr En soumettant ce formulaire j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre d’une prise de contact ou de conseil. Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter ma politique de confidentialité